Bientôt une piscine au Fort ?

Classé dans : Landy | 0

Le bassin nautique à dimension olympique entre en phase d’étude.

 

Après les chevaux, l’eau… Si au Fort, l’équitation de haut vol bat son plein avec la compagnie Zingaro, le site pourrait aussi bientôt devenir un point de rayonnement pour les nageurs du territoire.

Adopté dans un Contrat d’intérêt national le 12 janvier dernier, le projet de bassin nautique vient d’entrer en phase d’étude préalable.La Ville s’appuie sur un cabinet extérieur pour donner corps à l’équipement futur. On sait déjà que le bassin principal aura une dimension olympique – 50 mètres de long -, que le budget de départ pourrait avoisiner 23 M€.

Reste à évaluer plus précisément les besoins futurs. Ceci, en tenant compte des quelque 1800 nouveaux logements à venir dans le cadre de la ZAC du Fort, et du manque avéré de lignes d’eau pour les scolaires du territoire, Pantin, Bobigny, la Courneuve compris.

Quelle configuration de bassins, de vestiaires ? Quel accueil familial, quel espace ludique ? Quel traitement de l’eau ? Quels coûts de réalisation, de fonctionnement ? Où le placer précisément dans le site, en lien avec les projets de Grand Paris Aménagement (GPA) sur les 35 hectares de la ZAC du Fort ? Des préconisations seront établies. L’étude, qui durera 6 mois, orientera aussi sur les modalités de marchés public.

 

Il faudra obtenir des financements complémentaires

Pour faire progresser le projet, la Ville devra aussi obtenir des financements complémentaires aux 12 M€ de l’Etat et aux 2.5 M€ du Conseil départemental, notamment auprès de la Région, la métropole du Grand Paris, Plaine Commune.

Question calendrier, le projet pourrait alors se concrétiser assez vite. On l’a compris, la piscine ne servira pas aux compétitions olympiques, le choix s’étant porté sur un site de Saint-Denis. Mais il pourrait servir, avant les Jeux, de lieu d’entrainement et d’acclimatation pour les équipes étrangères. Si Paris obtient ceux de 2024, comme tout le laisse penser, l’échéance approche !

Laissez un commentaire